Sunday, July 13, 2014

La Distillerie de Toronto, en français

"Poussez", peut-on lire à la porte du café Balzac's dans le quartier de la Distillerie. À côté, une petite enseigne annonce "Chien gentil". Mignon n'est-ce pas? 

Honoré de Balzac, auteur de la Comédie humaine, était grand consommateur de café. Les affiches en français sont probablement un clin d'oeil à l'illustre auteur français qui a prêté son nom au café. Mais, "chien gentil"? Je crois avoir trouvé l'explication. 


En googlant "chien gentil" + Balzac, j'ai trouvé un joli passage dans ses Scènes de la vie de campagne, qui expliquerait la chose:
"Pour en revenir à mes amours, je vous dirai que l'aubergiste avait eu de sa chienne un petit chien gentil comme une personne (...) Ce pauvre petit est la seule créature qui dans ce temps-là m'ait jeté des regards d'amitié, je lui gardais mes meilleurs morceaux (...) Il y avait dans ses yeux quelque chose de si bon, de si reconnaissant, que souvent je pleurais en le voyant." Je ne regarderai plus jamais cette enseigne du même oeil!


Descriptions historiques en français
Partout dans la Distillerie (qui se trouve à 10 minutes de marche du St. Lawrence Market, à l'est de la rue Parliament et au sud de la rue Front), on voit sur les édifices de petites enseignes qui nous renseigne sur leur vocation initiale quand Gooderham et Worts y fabriquait du whisky. 

Entrez dans les édifices pour voir une foule de gros artéfacts de cette époque.
Ils sont tous accompagné d'affichage expliquant leur usage, qu'on a pris la peine de traduire en français. Good job!

Pour voir l'ensemble de mes coups de coeurs à la Distillerie, voyez ce lien. Comptez une bonne heure pour explorer cette attraction (excluant le temps passé sur une terrasse, dans un café ou dans les boutiques). 



No comments:

Post a Comment